Déclaration d’achèvement des travaux

Définition

La déclaration d’achèvement des travaux dite “déclaration attestant l’achèvement et la conformité des travaux (DAACT)” est un document qui permet de signaler à l’administration l’achèvement des travaux et la conformité de la construction avec :

  • le permis de construire,
  • le permis d’aménager,
  • ou la déclaration préalable.

Elle est obligatoire une fois que les travaux sont terminés.

Contenu du DAACT

Dans certains cas, pour être valable la DAACT :

  • doit préciser la nature des travaux réalisés selon le programme autorisé lorsque les travaux ont été effectués par tranche. La DAACT porte alors sur ces seules réalisations,
  • doit être accompagnée d’une attestation effectuée par un contrôleur technique agréé ou un architecte précisant que les travaux réalisés respectent les règles d’accessibilité des personnes handicapées,
  • doit être accompagnée d’une attestation effectuée par un contrôleur technique précisant que les normes techniques (parasismiques et paracycloniques) ont été respectées par le maître de l’ouvrage.

Dépôt du dossier

La DAACT peut être effectuée à la mairie où se situe le terrain ou sur imprimé au moyen du formulaire

Elle doit être signée par le titulaire de l’autorisation et, le cas échéant, par l’architecte qui a dirigé les travaux.

La déclaration doit être établie en 3 exemplaires et être :

  • déposée directement à la mairie de la commune où se situe le terrain ou envoyée par lettre recommandée avec avis de réception,
  • ou envoyée par courrier électronique si la commune est dotée d’équipements nécessaires et si l’intéressé a accepté ce mode de transmission.

Contrôle de l’administration

Le déclarant s’engage sur la conformité des travaux lorsqu’il dépose la DAACT.

Lorsqu’elle l’estime nécessaire, l’administration peut procéder au contrôle sur place des travaux réalisés.

Cette visite des lieux n’est possible que dans un délai de 3 mois à compter de la date de réception de la DAACT.

Ce délai est porté à 5 mois lorsque ce contrôle est obligatoire. Cela est notamment le cas lorsque :

  • les travaux portent sur un immeuble inscrit au titre des monuments historiques ou lorsqu’ils sont situés dans un secteur sauvegardé,
  • les travaux sont réalisés dans un secteur couvert par un plan de risques naturels, technologiques ou miniers.

Passés ces délais, l’administration ne peut plus contester la conformité des travaux.

Anomalie constatée

Si l’administration constate une anomalie dans les délais de 3 et 5 mois par rapport à l’autorisation accordée, elle peut mettre en demeure le titulaire de l’autorisation d’y remédier en effectuant les travaux nécessaires ou demander de déposer un permis de construire modificatif.

Si la régularisation de l’anomalie est impossible, elle peut imposer la démolition de la construction.

Déclaration d’ouverture de chantier

Principe

Une fois l’obtention du permis de construire ou du permis d’aménager , son titulaire peut entreprendre les travaux.

Dès le début des travaux, il doit avertir la mairie du commencement des travaux en effectuant une déclaration d’ouverture de chantier.

Demande de déclaration d’ouverture de chantier

Cette demande peut être effectuée à la mairie de la commune où se situe le terrain ou sur imprimé au moyen du formulaire

Elle doit être fournie en 3 exemplaires et être déposée directement à la mairie où se situe le terrain ou être envoyée par lettre recommandée avec accusé de réception.

Ouverture du chantier

Le simple envoi d’une déclaration d’ouverture de chantier ne suffit pas à prouver le commencement réel des travaux.

Le chantier débute au stade des travaux préparatoires dès lors qu’ils présentent une certaine importance.

Le commencement des travaux se caractérise par :

  • l’installation de palissades autour du chantier,
  • l’arrivée du matériel,

les premiers travaux de terrassement.

Délais à respecter

Les travaux doivent impérativement être commencés dans un délai de 2 ans suivant l’obtention du permis de construire ou du permis d’aménager.

Une fois que les travaux ont commencé, ils ne doivent pas être interrompus pendant plus d’1 an.

Ils peuvent être échelonnés à condition que chaque interruption soit inférieure à 1 an et que les travaux exécutés d’une année sur l’autre soit suffisamment importants et significatifs.

Si ces délais ne sont pas respectés, l’autorisation de construire ou d’aménager n’est, en principe, plus valable.

Prolongation de l’autorisation

Si les travaux ne peuvent pas être commencés dans le délai de 2 ans ou si le titulaire de l’autorisation prévoit d’interrompre le chantier pendant plus d’1 an, il peut demander de prolonger son permis d’1 an. Jusqu’à fin 2010, cette durée d’1 an peut être augmentée d’1 an lorsque l’autorisation a déjà fait l’objet d’une demande de prorogation avant la date du 20 décembre 2008.

Cette demande doit intervenir 2 mois avant l’expiration du délai de validité de l’autorisation.

Recours des tiers contre l’autorisation

Si la validité de l’autorisation est contestée par un tiers devant le tribunal administratif, le délai de validité du permis de construire est suspendu jusqu’à l’intervention de la décision de justice.

Commerces

TABAC PRESSE

6 avenue Ozier – 07300 MAUVES

Tél. 04 75 07 23 03

L’AUTHENTIQUE

Boulangerie – Pâtisserie

24 Avenue du Saint-Joseph – 07300 MAUVES

Tel. : 04 75 09 52 59

ISABELLE ET JEROME COMTE

Traiteur – Charcuterie artisanale – Boucherie
Volailles – Fromage

9 Place des Galets du Rhône – 07300 MAUVES

Tél. 04 75 07 63 87 ou 06 98 36 01 24

Une aide de la région  pour soutenir les commerces de proximité en milieu rural

La région propose un dispositif visant à soutenir les petites entreprises établies ou en cours d’implantation dans les communes identifiées comme étant en situation de “fragilité commerciale”, principalement en milieu rural. Cette aide, sous forme de subvention, vise à encourager le développement des très petites entreprises (TPE) et à renforcer leur ancrage territorial. Conformément aux critères établis, les bénéficiaires potentiels doivent répondre à plusieurs conditions. Ils doivent être des TPE en création ou en développement, avec un chiffre d’affaires annuel HT inférieur à 1 million d’euros et une surface de vente ne dépassant pas 400 m². De plus, ces entreprises doivent employer moins de 10 salariés et ne pas être détenues à plus de 25% par une autre entreprise. L’aide est exclusivement réservée aux entreprises démontrant une situation économique et financière saine. Cependant, certaines activités ne sont pas éligibles à cette aide. Il s’agit notamment des entreprises opérant dans les secteurs de l’artisanat de production, de la mécanique et de la métallurgie automobile, de la livraison alimentaire à domicile, ainsi que des sociétés de fait, des sociétés civiles immobilières et des loueurs de fonds. Cette subvention peut couvrir jusqu’à 30% du montant hors taxes des dépenses éligibles, avec un seuil minimum de dépenses de 10 000 € HT et un plafond de 75 000 € HT. Par conséquent, le montant maximal de la subvention est fixé à 22 500 €. Les dépenses admissibles comprennent les travaux d’aménagement intérieur, les mises aux normes, les équipements pour l’accessibilité des personnes handicapées, l’achat de matériel professionnel neuf ou reconditionné, ainsi que les véhicules de commerce ambulants et leur aménagement. Ce dispositif est cumulable avec d’autres aides publiques (voir les aides pour les entreprises), dans la limite de 80% du coût global du projet.  Les demandes d’aide doivent être déposées auprès de la Région  avant le début des dépenses. Des devis travaux doivent être joints au dossier pour justifier la faisabilité du projet (ce qu’il faut savoir sur les devis travaux) Les porteurs de projets peuvent soumettre leur demande en ligne et suivre son évolution tout au long du processus.

 

Scolaire

Amicale Laïque de l’Ecole Publique de Mauves

Président : M. CHAPTOIS Pierre-Antoine

21 Rue des Murets – 07300 MAUVES

Tél. 06 60 07 23 57

amicale.laique.mauves@gmail.com

Association des Parents d’Elèves des Ecoles Libres (APEL)

Président : M. BONNARD Christophe

9 Rue des Launays – 07300 MAUVES

Tél. 06 74 93 14 57 christophe.bonnard@hotmail.fr

Organisme de Gestion des Ecoles Catholiques (OGEC )

Président : M. LAMDAOUI Guillaume

9 Rue de la Gare – 07300 MAUVES

Tél 06 28 72 15 60 guillaume.lamdaoui@hotmail.fr

 

Commande des Repas

Depuis le 1er janvier 2018, la commune a mis en place un logiciel qui vous permet de réserver en ligne, les repas et heures de garderie.

Le portail famille mauves.inforoutes.fr est disponible 24h / 24 et vous permet de consulter vos informations sur le compte famille, d’effectuer les réservations des différents services périscolaires (restauration, garderie) et de payer en ligne sur un site sécurisé de la DGFIP. Un tutoriel est disponible ci-dessous, vous expliquant comment évoluer sur le portail.

Tutoriel – Prépaiement – Faire des réservations depuis portail et paiement (Côté Parents)

Vous pouvez inscrire vos enfants à la semaine, à la quinzaine, au mois ou à l’année.

Cependant, soyez attentif aux dates butoirs d’inscription ainsi qu’aux évènements tout au long de l’année scolaire (sorties scolaires, classe de découverte…). Lorsque ces informations sont données par les enseignants, pensez à modifier vos inscriptions de façon à ce que les services de garderie ou de restauration ne soient pas facturés.

CANTINE : au plus tard le jeudi jusqu’à 10 Heures pour la semaine suivante.

GARDERIE : au plus tard jusqu’à 07 Heures 00 le jour même.

Tél. cantine / garderie : 04.75.07.57.62

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter la mairie au 04.75.07.57.57 pendant les horaires d’ouverture : Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi de 09 Heures à 12 Heures et de 13 Heures 30 à 16 Heures 30 et le mercredi de 09 Heures à 12 Heures.

Annexe 17.2023 Règlement intérieur garderie scolaire

Fiche sanitaire ECOLE PRIVEE 2023 2024

Fiche sanitaire ECOLE PUBLIQUE 2023 2024

Menus Janvier et Février 2024

Information Composition menus Janvier 2024

Info Composants menus FÉVRIER 2024

Menu Mars 2024.xlsx

Informations Compositions Menus Mars 2024

Menus Avril 2024.xlsx

Information compositions Menus Avril 2024

Menus Mai 2024.xlsx

Information composition menus MAI 2024

Menus Juin Juillet 2024.xlsx

Information composition Menus Juin Juillet 2024

 

 

 

 

Conseil Municipal

Mr BULINGE Jean-Paul (maire), Mr MAISONNAT Pierre (1er adjoint), Mme DENIS Isabelle (2ème adjoint), Mr MENEROUX Franck (3ème adjoint), Mme PEYROT Michèle (4ème adjoint) , Mr FROISSARD Jacques (CM), Mme BERTRAND Claudine (CM), Mr VIDAL Serge (CM), Mr NOGIER Thierry (CM), Mme FAYAT Corinne (CM), Mme ROUVEURE Pascale (CM), Mme LEDUN Julie (CM), , Mr DOCHEZ Romain (CM), Mr GAILLARD Frédéric (CM), Mme BUFFAT Alexandra (CM).

Compte-rendus des conseils municipaux

Pour ouvrir un compte-rendu, veuillez cliquer sur l’image correspondant à la date.

PV du 10 janvier 2023

PROCES VERBAL DU 27 MARS 2023

PV du 26 juin 2023

PV du 12 septembre 2023

PV du 27 novembre 2023

PV du 26 février 2024

PV DU 14 mars 2024

PV du 02 avril 2024

PV du 27 mai 2024

 

 

 

 

 

 

 

 

CM du 18 janvier 2022

CM du 17 février 2022

CM du 4 avril 2022

CM du 12 mai 2022

CM du 27 juin 2022

PV du 20 septembre 2022

PV du 08 Novembre 2022

PV du 13 décembre 2022

 

 

 

Opération Façade

Afin d’améliorer le cadre de vie, l’environnement et le paysager, le Conseil Municipal a lancé une opération dénommée “ACTION FACADES” sur la commune “ZONE URBAINE” et propose une aide financière aux propriétaires qui désirent rénover leur façades (priorité Avenues du Saint-Joseph, Ozier et du Midi) sur 3 années (période allant du 24 juin 2023 au 23 juin 2026.

Pour plus d’informations, s’adresser en Mairie aux heures d’ouverture au public ou au 04 75 07 57 57.

Annexe 23.2023 Convention action façades

Carte grise ou permis de conduire et assurance

Depuis novembre 2017, les demandes liées au certificat d’immatriculation (ex carte grise), ne se font plus en Préfectures ni Sous-Préfectures.

Il convient dorénavant de faire les demandes :

Dans le cas d’un emménagement dans la commune, vous disposez d’un délai d’un mois pour faire changer l’adresse sur votre carte grise. Afin d’effectuer cette démarche, vous pouvez consulter le manuel explicatif en cliquant ici.

Si votre question porte sur les assurances autos, consultez le site https://goodassur.com/assurance-auto/pas-chere pour y trouver un descriptif des assurances auto pas cher en fonction de vos besoins et des critères de votre véhicule.

Les certificats d’immatriculation sont gérés par la préfecture de l’Ardèche à Privas.

Carte grise – certificat d’immatriculation : Lors de l’achat ou de la vente d’un véhicule ainsi qu’en cas d’emménagement dans la commune, les démarches pour la carte grise peuvent s’effectuer sur le site officiel gouvernemental : https://immatriculation.ants.gouv.fr/. Il existe d’autres sites frauduleux, dont l’apparence donne l’impression d’avoir à faire à un site gouvernemental, qui proposent les démarches pour le certificat d’immatriculation pour un coût supérieur. Afin de vous informer correctement sur le prix réel de la carte grise, veuillez consulter ce guide. En cas de perte de votre certificat d’immatriculation, consultez les démarches à suivre. Si vous éprouvez des difficultés à effectuer votre demande sur le site officiel, vous pouvez vous tourner vers un garagiste agréé par la préfecture qui vous aidera pour vos démarches (Carte grise, démarches automobiles… ). Consultez la vidéo de l’ANTS pour vous guider pour les démarches pour refaire votre carte grise.

 

 

Plateforme Perceval : La Banque de France a instauré la plateforme Perceval dans le but de contrecarrer la fraude associée aux cartes bancaires. Cette plateforme offre aux victimes un moyen rapide et simple de signaler les incidents à leur banque. Une fois l’opposition à la carte effectuée, il est impératif que la victime enregistre les transactions frauduleuses et fournisse toutes les informations pertinentes via Perceval.

Il est vivement conseillé de procéder à des vérifications concernant une entreprise financière, une société de trading  ou un courtier en assurance, afin de garantir leur enregistrement et leur conformité légale. Il est primordial d’examiner minutieusement ces éléments afin de réduire au maximum les risques liés à la fraude et aux activités illégales dans le domaine financier.

ACHAT DES TIMBRES ÉLECTRONIQUES

L’achat de timbres électroniques destinés à différentes démarches (fabrication de pièces d’identités, permis de conduire, permis bateau, attestation d’accueil et titres pour étrangers) est accessible par carte bancaire sur https://timbres.impots.gouv.fr/ et auprès du réseau des buralistes.

En cas d’erreur sur le montant du timbre acheté ou pour tout autre motif, l’acheteur peut avoir besoin de se faire rembourser le timbre. Le remboursement, à demander sur https://timbres.impots.gouv.fr/

s’effectue au choix :

  • pour les timbres achetés sur www.timbres.gouv.fr sur la carte bancaire ayant permis l’achat en ligne,
  • pour les timbres achetés auprès d’un buraliste, par virement sur l’IBAN fourni par l’usager lorsqu’il formule sa demande de remboursement.

Le processus de remboursement en ligne est simple et rapide et il doit être privilégié par les usagers.

Il existe toutefois un formulaire de demande de remboursement manuel, dont l’usage est désormais strictement réservé au cas où l’usager a changé de coordonnées bancaires entre le moment où il a acheté le timbre en ligne et le moment où il en demande le remboursement, ce qui en pratique est une situation très rare.

Ecoles

 

Pour les inscriptions à l’École Publique, s’adresser à la Mairie

Enfant domicilié sur la commune :

Il vous suffit de venir en Mairie accompagné du livret de famille, du carnet de santé et d’un justificatif de domicile.

Un formulaire vous sera alors communiqué. Il est à remplir en 3 exemplaires (formulaire ci-dessous)

Demande inscription enfant domicilié sur MAUVES

Enfant domicilié hors commune :

Il vous suffit de venir en Mairie récupérer le formulaire d’inscription en 3 exemplaires. Ensuite apportez-le à la mairie de domicile pour demande de dérogation. Ce formulaire sera communiqué à la mairie d’accueil (Mauves) pour acceptation ou refus de dérogation.

Ensuite, rapportez en Mairie le livret de famille, carnet de santé et justificatif de domicile pour inscription (formulaire ci-dessous).

Demande inscription enfant domicilié hors commune

 

Pour les inscriptions à l’École Privée, s’adresser à l’École


École Publique

Place de l’École Publique – 07300 MAUVES

Tél : 04 75 08 64 34

Directrice : Mme VOLLE Virginie

 

 


 

École Privée du Sacré-cœur

15, Rue de la Clautre – 07300 MAUVES

Tél : 04 75 08 31 57

Directrice : Mme GARNIER Pascale

Membres du Comité Consultatif d’Action Sociale

Vu la délibération du Conseil Municipal du 07 décembre 2015 validant la suppression du Centre Communal d’Action Sociale au 31 décembre 2015 avec un effet au 1er janvier 2016, Monsieur le Maire propose la constitution d’un comité consultatif d’Action Sociale composé des anciens membres du C.C.A.S.

Modification des membres du Comité Consultatif d’Action Sociale par délibération du 27 mai 2020

Michèle PEYROT, Présidente

M. BULINGE Jean-Paul, Mme DENIS Isabelle, Mme LEDUN Julie, M. VIDAL Serge,  Mme BERTRAND Claudine, M. FROISSARD Jacques, Mme ROUVEURE Pascale, Mme BUFFAT Alexandra, Mme REBOLLO Laurence, Mr LAMDAOUI Guillaume, Mme HUBERT Sylviane, Mme VIALLON Jocelyne

Liens utiles – service public – fibre optique

Gouvernement : www.premier-ministre.gouv.fr

Service Public : www.service-public.fr

Préfecture : www.ardeche.pref.gouv.fr

Trésor Public : www.finances.gouv.fr

Pôle-emploi : www.pole-emploi.fr

Recherche de formation pour devenir infirmier : https://walter-learning.com/sante/formation-infirmier 

Le haut débit sans fibre optique : La technologie de la fibre optique permet de bénéficier d’une connexion Internet haut débit et généralement sans coûts supplémentaires. Cependant, pour les résidences en attente du déploiement de la fibre optique, d’autres solutions sont à disposition. En effet, les boîtiers 4G fixes fonctionnent en captant le signal 4G, similaire au fonctionnement d’un smartphone, pour ensuite le diffuser en Wi-Fi dans le logement. Ces solutions sont légèrement plus onéreuses que les abonnements fibre, mais elles sont souvent flexibles, sans engagement, ce qui les rend particulièrement adaptées pour combler la période d’attente du déploiement de la fibre. Pour les résidences de petite taille, il peut s’avérer pertinent d’examiner les offres de forfaits mobiles proposant une connexion 4G illimitée. Avec la montée en puissance du déploiement de la 5G, les abonnements 4G illimitée sont devenus plus abordables, et la plupart des smartphones sont désormais capables de partager cette connexion avec les équipements de la résidence. Pour explorer plus en détail les forfaits sans engagement rendez-vous sur  https://www.mezabo.fr/forfaits-mobile-sans-engagement/ 


Patrimoine

Le vin

Le “vin de Mauves”, appelé aujourd’hui Saint-joseph, est cité par Victor Hugo dans Les Misérables. C’est la boisson que l’évêque de Digne sert à Jean Valjean.

A suivre dans Historique du Tissu agricole

L’église

Un peu d’histoire…

Depuis le XIIème siècle, Mauves possédait une église qui, comme beaucoup d’autres à l’époque, était de style roman. Un cimetière la bordait. L’abbé CHARRE arrive à Mauves le 24 octobre 1875. Il trouve l’église bien trop petite pour accueillir la population et, de plus, la trouve peu digne de sa destination au culte divin. Il est dès lors convaincu de la nécessité de construire une nouvelle église, et c’est Mr Ernest TRACOL, l’architecte à Valence, qui en dressera les plans. Mais ce projet ne fait pas l’unanimité.

1875

Le 30 avril 1876 , le conseil municipal local dit : “que si l’église (de l’époque) n’est pas belle elle est solide est suffisamment grande ; qu’il n’y a, par conséquent, aucune obligation pour la commune à construire une nouvelle église.”

1878

L’abbé persiste et l’idée fait son chemin. Le 5 juin 1878 , le conseil accepte la démolition de l’église du XIIème mais demande des garanties financières. Des engagements de personnes généreuses et estimées convaincront les autorités.

L’adjudication des travaux sera lancée fin juin 1878.

Suite Histoire de l’Eglise de Mauves


Urgences

Gendarmerie de Tournon

Services de renseignements et intervention

Avenue 8 Mai 1945 – 07300 TOURNON-SUR-RHONE

Tél. 04 75 08 02 21

Gendarmerie Nationale

17

SAMU

15

Pompiers

18

Tous types d’urgence, depuis tous les Pays Européens

112

Tous types d’urgence, pour les personnes déficientes auditives

114

SAMU Social (hébergement d’urgence)

115

Enfance en danger

119

Enfants disparus

116000

Gratuits depuis téléphones fixe, public et mobile

Resto du Coeur

Mme QUINOT Simone

Tél. 04 75 08 74 88

Centre Tain-Tournon

Horaires d’ouverture hivernal : le jeudi et le vendredi matin

Banque Alimentaire

M. GEMBLE

Tél. 06 14 30 25 21

Entraide et Abri Tournon Tain

Anciens Garages PTT 20 bd Montgolfier – 07300 TOURNON SUR RHONE

Tél. 04 75 07 12 29

Suite Histoire de l’Eglise de Mauves

1879

Le 3 avril 1879 , la paroisse en fête accueille l’évêque du diocèse, Mr BONNET, qui, pour sa première visite à Mauves, vient bénir la pose de la première pierre de l’église.

Pendant les travaux, les fidèles seront accueillis dans la chapelle des Pénitents, une chapelle qui date de 1660. Le dimanche 6 mars 1881 avait lieu la bénédiction de la nouvelle église (inauguration).

La bénédiction a été donné à la messe du matin par l’abbé CHARRE, en présence des notables de la paroisse, du Maire de la commune et de très nombreux fidèles. La fanfare de l’époque était aussi invitée.

L’après-midi, le Saint Sacrement, déposé à la chapelle des Pénitents, était amené en procession à la nouvelle église. L’archiprêtre de Tournon présidait la cérémonie ; beaucoup de prêtres des alentours étaient présents. Ce dimanche marquait aussi l’ouverture d’une mission prêchée par deux Pères rédemptoristes.

1882

La nouvelle église – donc l’église actuelle est de style “néo-gothique”. Ses dimensions intérieures sont : longueur 32 mètres 50 – largeur (hors transept) 13 mètres 90. L’édifice était loin d’être démesuré ; le résultat d’un “comptage” en 1882 donne un peu plus de 1100 habitants dans la commune.

L’église pouvait accueillir les fidèles mais n’était pas achevée à 100%. En particulier, la construction du clocher s’est arrêtée au niveau où aurait démarrer la flèche en pierre. L’argent manquait pour continuer. On raconte aussi que l’architecte se satisfait de la situation. En fait, le mur “Est” du clocher pour une raison restée obscure, est construit en léger porte-à-faux par rapport au gros oeuvre de l’édifice (sans le porte-à-faux le clocher n’aurait pas été “carrée).

Les chapelles latérales aussi n’étaient pas terminées ; des briques en obturaient l’accès. Le chemin de croix n’était pas réalisé. En revanche, l’église était (et est toujours) ornée sur chaque fenêtre ogivale de très vitraux de la maison LEVEQUE de Beauvais. Le grand vitrail du choeur est remarquable.

1886

Fin octobre 1886 eut lieu une nouvelle mission ; mission au cours de laquelle furent inaugurées les statues de Joseph et de Marie placées dans leurs chapelles respectives, les chapelles du transept. “L’écho paroissial” du moment nous apprend que ces statues avant d’être mises en place ont été portées en procession dans les rues du village.

La mission prenait fin le premier dimanche de novembre 1886 . Ce jour-là fut aussi inauguré le chemin de croix par l’Evêque de Viviers. Ce chemin de croix a été réalisé également par la maison LEVEQUE. Il est en céramique peinte. Toutes les stations sont reliées entre elles par les médaillons représentant les instruments de la passion de Jésus.

1906

L’église n’était toujours pas consacrée. Cette consécration aurait dû avoir lieu en 1906. Tout était prêt mais tout fut annulé car “l’inventaire officiel” avait été fixé le même jour. La loi de séparation de l’église et de l’Etat était passé par là…

1912

Finalement c’est le 11 novembre 1912 , jour de la fête de St Martin patron de la paroisse, qu’eut lieu la consécration par Mr GELY, Evêque de MENDE sous la présidence de Mr BONNET Evêque de VIVIERS, en présence de nombreux ecclésiastiques et de très nombreux fidèles. L’Avant-garde Tournonaise – fanfare de la jeunesse catholique – était là pour la partie “musique”. La cérémonie fut imposante, l’enthousiasme des paroissiens le fut aussi. “L’écho paroissial” nous raconte que la veille de la consécration des feux de joie avaient été allumés sur la colline jouxtant le village.

1913

En 1913, la famille OZIER offrit l’horloge du clocher. A noter qu’un membre de la famille, EVARISTE, après avoir fait partie du conseil municipal, a été Maire de la commune du 30 avril 1871 au 5 septembre 1886.

Le temps passa. La deuxième guerre mondiale était déclarée. Le curé du moment, l’abbé GRANGE fit un voeu : si la guerre épargne Mauves une statue sera érigée sur le clocher. Sur le monument aux Morts de la commune, figurent gravement endommagées par des incendies.

1946

En 1946, une statue monumentale (hauteur 5m25) du Sacré-Coeur fut érigée sur le clocher.

En 1965/1966, l’horloge à “poids” a été remplacée par une horloge électrique.

1989

Le 12 avril 1989 , il est 12h12, la foudre tombe sur la statue et la fait exploser. La toiture de l’église est gravement endommagée ce qui la rend inutilisable. Pendant deux ans le culte sera célébré dans la salle des Pénitents.

La statue ne sera pas reconstruite. De toute façon, du point de vue esthétique elle ne faisait pas l’unanimité. Un des prêtres ayant succédé à l’abbé GRANGE avait prononcée cette phrase malheureusement prémonitoire : “cette statue n’est pas belle il n’y aura que la foudre pour nous en débarrasser”.

1991

Après avoir entendu pas mal de Malvinois et Malvinoises, le conseil municipal a tranché en faveur d’une flèche en ardoise ; surmontée d’un coq, elle culmine à 45 m de hauteur. L’église a pu être utilisée à nouveau en avril 1991 . Auparavant, la couverture intérieure avait été restaurée, un chauffage au gaz avait été installé et les peintures intérieures avaient été refaites.

Le buste de la statue de 1946 a été restaurée et a été installé sur un socle protégés au titre des monuments historiques.

Pour fini rappelons qu’une cloche et une croix (bois du XIXème) sont protégés au titre des monuments historiques.